Gadget

Ce contenu n'est pas encore disponible en cas de connexion chiffrée.

lundi 6 juin 2016

On est tous cousins, tous citoyens du monde

Nous sommes souvent tous fiers de nos origines, nos ancêtres, au point parfois de se sentir supérieur aux d'autres...




Le site de voyage en ligne Momendo à réalisé une expérience magnifique. Ils ont conviés un groupe de personnes d'origines très diverses de part le monde. Et demandé à chacun, de donner son ADN par l’intermédiaire de la salive. Afin d'en déterminer les origines.. Et le résultat est touchant, sûrement l'une des plus belle vidéo que j'ai jamais vue. En ce temps ou le racisme fait rage. Il est important de se rappeler que nous sommes tous cousins, qu'on le veuille ou non ...

Technique:
On utilise pour cela des puces de génotypage, dont les plus récentes permettent de tester jusqu'à 770.000 points de génome simultanément, et des logiciels capables d'analyser de grandes quantités de données génétiques.
Il faut ensuite diviser les chromosomes en segments qui sont comparés un par un à une base de données de populations de référence pour chaque zone géographique pour déterminer de quelle population chaque segment provient le plus probablement. Si l'on détecte chez une personne de nombreux segments de chromosomes que l'on retrouve souvent en Afrique, alors elle a probablement des ancêtres africains.

Ces données sont ensuite recoupées avec celles de bases de données génétiques publiques comme Human Genome Diversity Project, HapMap  ou le projet 1.000 Genomes pour obtenir des groupes de référence les plus précis possibles.

Il existe deux possibilités d'étude de l'ADN pour déterminer à quel haplogroupe appartient un individu : l'analyse du chromosome Y (Test d'Ancêtres Paternels) et l'analyse de l'ADN mitochondrial (Test d'Ancêtres Maternels). Chaque analyse fournira des informations différentes sur les origines d'une personne, car chacune d'elles étudie des parties différentes de l'ADN


Certains spécialistes estiment que l'ancêtre commun le plus récent à tous les humains actuels, vivait il y a seulement 3.500 ans (et les ancêtres communs à tous les Européens il y a moins de 1.000 ans). En d'autres termes, la grande majorité d'entre nous a des ancêtres vikings et romains et descend à des degrés divers de Gengis Khan ou de Charlemagne.

Vous pouvez demander une étude de votre ADN par internet, exemple avec la société "Family Tree DNA" ou:
https://www.igenea.com/fr/analyse-de-l-origine
http://www.dnasolutions.fr/test-d-ancetres.html


Vidéo en question:


Informations supplémentaires sur le sujet:
Wikipedia – Généalogie génétiquehttps://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9n%C3%A9alogie_g%C3%A9n%C3%A9tique
Eupedia (anglais)
Le projet d’anthropologie génétique Genographic de National Geographic ( anglais)
Article de G. de Morant : http://www.rfgenealogie.com/s-informer/infos/nouveautes/les-tests-adn-genealogiques-interdits-aux-etats-unis

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Gadget

Ce contenu n'est pas encore disponible en cas de connexion chiffrée.